Feeds:
Articles
Commentaires

Excellente année 2013

 

 

188687_388603687894304_1537125925_n

Tatiana Rosnay – Elle s’appelait Sarah 

Anonyme – Le livre sans nom

Primo Levi – La Trêve

Diane Ducret – Femmes de dictateur

Catherine Servan-Schreiber – Louise et Juliette

Marie-Claire Dolghin – Les saisons de l’ame des labours – L’analyse jungienne des contes de fées

Nouvelles acquisitions

Louis de Bernières – La mandoline du capitaine Corelli

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine Cusset – Le problème avec Jane

 

 

 

 

Christine Jordis – Promenades anglaises

 

 

 

 

 

 

Françoise Dolto – Le cas Dominique

 

 

 

 

 

Huguette Hérin-Travers – Coquelicots Varsovie

 

 

 

 

 

 

Jean-Claude Dreyfus- Le medecin juif errant

 

 

 

 

 

Kaouther Adimi – L’envers des autres

 

 

 

 

 

 

Marta Tikkanen – Les hommes ne peuvent etre violés

 

 

 

 

 

 

Vikram Seth – Deux vies

 

 

 

 

 

 

 

Vincent Humbert – Je vous demande le droit de mourir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wladyslaw Szpilman – Le pianiste

IL MEURT LENTEMENT CELUI QUI….

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd’hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d’être heureux!

                                                                                                                                                                      Pablo Neruda « Prix Nobel de Littérature 1971« 

Biographie complete ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Mary Ann Shaffer & Annie Barrows
Titre original : The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society
Traduction : Aline Azoulay
Éditeur : 10-18  Domaine étranger
Publication : 2008
Nb de pages : 410
Pays de l’auteur :

Résumé du livre :

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates.. .) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Peu à peu, la jeune femme élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey, découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies...

C’est le tout premier roman épistolaire que je lis … et je l’ai a-do-ré.Je l’ai lu d’une traite.

C’est un roman bien écrit et rythmé.

Certes,beaucoup d’évènements sont prévisibles mais ça ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment.

Biographie:
Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie-Occidentale. C’est lors d’un séjour à Londres, en 1976. qu’elle commence à s’intéresser à Guernesey. Sur un coup de tête, elle prend l’avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d’un épais brouillard. Elle se plonge alors dans un ouvrage sur Jersey qu’elle dévore : ainsi naît sa fascination pour les îles Anglo-Normandes. Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est son unique roman, écrit en collaboration avec sa nièce, Annie Barrows, elle-même auteur de livres pour enfants. Mary Ann Shaffer est décédée en février 2008, peu de temps après avoir appris que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.