Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Psychologie/Développement personnel’ Category

Auteur : Daniel Keyes
Titre original : The Minds of Billy Milligan
Traduction: Jean-Pierre Carasso
Éditeur : Calmann-Lévy
Publication : 2007
Nb de pages : 466

 

 
Quand la police de l’Ohio arrête l’auteur présumé de trois, voire quatre viols de jeunes femmes, elle croit tenir un cas facile : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Ou bien il reconnaît les vols, mais pas les viols. Son étrange comportement amène ses avocats commis d’office à demander une expertise psychiatrique. Et c’est ainsi que tout commence? On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l’on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare qui fait de lui un être littéralement « éclaté » en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent son corps. Il y a là Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, et puis Ragen, un Yougoslave brutal d’une force prodigieuse, expert en armes à feu. Et bien d’autres. En tout, vingt-quatre personnalités d’âge, de caractère, et même de sexe différents.L’affaire Billy Milligan a fait la une des journaux américains, fascinés par ce cas et par la lutte qu?ont menée les psychiatres et Billy lui-même pour essayer de « fusionner » en un seul individu ses 24 personnalités.

 

 

 
Biographie de l’auteur
Né à Brooklyn en 1927, Daniel Keyes s’est engagé dans la marine marchande à l’âge de dix-sept ans avant de reprendre ses études, jusqu’à l’obtention d’un diplôme en psychologie. Après une première expérience dans l’édition (chez Marvel Stories), c’est finalement vers l’enseignement qu’il s’oriente, puisqu’il devient professeur d’anglais, de littérature américaine et d’écriture à l’université de l’Ohio. En parallèle, Keyes s’essaie à l’écriture, publiant en 1966 Des fleurs pour Algernon, dont le succès ne se démentira jamais : considéré comme un classique, ce livre a été traduit à ce jour dans près de trente pays, vendu à cinq millions d’exemplaires et adapté pour le grand écran, ce qui vaudra à son auteur une réputation internationale

Publicités

Read Full Post »

Auteur :  Danielle Steel
Titre original : His Bright Light
Traduction:
Éditeur : Pocket
Publication : 2000
Nb de pages : 332
Pays de l’auteur : Etas-Unis
Lu:       2011

 Quatrième de couverture

  Danielle Steel, l’un des auteurs contemporains les plus lus au monde, est aussi une femme et une mère. Une mère qui a vécu le drame le plus horrible qu’il soit donné de vivre. Son fils Nick, âgé de dix-neuf ans, qui souffrait d’une psychose maniaco-dépressive, s’est suicidé après des années d’errance. Ce livre, Danielle Steel l’a écrit avec ses larmes et son sang. Pour faire revivre Nick, lui dire, une fois encore, qu’elle l’a aimé plus que tout au monde. Mais, c’est aussi pour aider ceux qui connaissent les mêmes souffrances qu’elle raconte cette histoire dont elle n’a pu, hélas, changer la fin.

Mon avis :

Cela fait de nombreuses années que ce livre est en ma possession.

Il y a quelques années, j’avais eu l’occasion de lire quelques livres de Danielle Steel. Sans mentir, j’en avais apprécié le style même si les sujets m’avaient parus toujours basés sur le même ton.

Ce livre raconte le bouleversant témoignage d’une mère se donne à fond pour trouver un moyen d’aider son fils.
Il nous permet de rentrer dans l’intimité de la famille de l’écrivain et de découvrir son fils Nick qui souffre d’une maladie encore méconnue la psychose maniaco-dépressive (Trouble bipolaire).

Un combat quotidien qui nous démontre l’importance de l’entourage.

Comme dans la plupart des ouvrages de Danielle Steel, le style est vivant, facile à lire.

Ce livre est à la fois triste et gai, mais jamais larmoyant.

Biographie de l’auteur

Avec 54 Best-Sellers publiés en France, plus de 520 millions d’exemplaires vendus dans 40 pays et traduits en 38 langues, Danielle Steel est l’auteur contemporain le plus lu et le plus populaire au monde.

Depuis 1981, ses romans figurent systématiquement en tête des meilleures ventes du New York Times. Elle est restée sur les listes des Best – Sellers pendant 390 semaines consécutives, ce qui lui vaut d’être citée dans le Livre Guinness des Records.

Read Full Post »