Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

 

 

188687_388603687894304_1537125925_n

Publicités

Read Full Post »

Auteur : Rachid Mimouni
Éditeur :
Publication :  1990
Nb de pages :  233

 

Dans ces sept nouvelles, R. Mimouni nous plonge dans l’absurde administratif de son pays et nous invite à une réflexion sur le pouvoir et sur les risques de régression qui menacent l’Algérie prise entre la pesanteur bureaucratique et la remontée de l’obscurantisme.

 

 

 

Que dire …  je n’ai pas apprécié ce livre ,je suis passée à coté.

Un livre à mettre dans la liste des bouquins à relire.

La ceinture de l’Ogresse a eu le prix de l’Académie française en 1991.

 

 

 

Rachid Mimouni est un écrivain algérien né le 20 novembre 1945 à Boudouaou (Alma) (à 30 km à l’est d’Alger), mort à Paris le 12 février 1995 d’une hépatite aigüe.

Il étudie les sciences à l’Université d’Alger avant d’enseigner à l’École supérieure du commerce. Président de la Fondation Kateb Yacine, il a également occupé le poste de vice-président d’Amnesty International.

Auteur réaliste, il a décrit la société algérienne. En 1993, il quitte sa ville Boumerdès et son pays en proie à la guerre civile et à l’assassinat d’intellectuels. Rachid Mimouni reste l’auteur algérien le plus récompensé à ce jour.
Œuvres principales

* « Le printemps n’en sera que plus beau » (1978)
* « Le Fleuve détourné » (1982)
* « Une peine à vivre » (1983)
* « Tombéza » (1984)
* « L’Honneur de la tribu » (1989)
* « La ceinture de l’ogresse » (1990)
* « Une peine à vivre » (1991)
* « De la barbarie en général et de l’intégrisme en particulier » (1992)
* « La Malediction » (1993)

Read Full Post »

En une seule journée mon blog a eu le plaisir de compter 774 visites.

Ce chiffre est bien au dela  du total des visites de tout le mois de février (638).

Les recherches portaient sur le theme du 8 mars et de la journée de la femme.

L’article    8 mars : Journée Internationale des Femmes  a été visionné 719 fois.

Read Full Post »

Auteur : Ernest Hemingway
Titre original : Natural History of the Dead
 Traduction :
Éditeur : Gallimard
 Publication : 2005
Nb de pages : 87
 Pays de l’auteur : Etas-Unis

  Résumé :

Qu’il décrive les morts sur les champs de bataille avec la précision glaçante d’un entomologiste, qu’il s’inspire de ses propres expériences pour raconter comment elle peut briser un homme ou qu’il mette en scène des soldats sur le point d’être démobilisés, Hemingway se livre à une dénonciation magistrale. Cinq nouvelles d’une grande force pour témoigner des atrocités de la guerre et de ses traumatismes indélébiles.

« Histoire naturelle des morts » est un court recueil est paru en 1949.Il comporte 5 nouvelles :
1) Histoire naturelle des morts
2) Un soldat chez lui
3) Dans un autre pays
4) Simple enquête
5) Ça ne risque pas de vous arriver

Toutes évoquent la première guerre mondiale  et traitent le thème de la mort.

Premier livre d’Ernest Hemingway auquel je me suis attaquée et … il n’a pas du tout  été à mon gout.

Meme avec le peu nombre de pages (86p.),j’ai un mal fou à le finir.

Malgré l’atrocité qui a eu lieu sur les champs de bataille ,le style est resté lourd,détaché…

Je n’ai pas accroché.Dommage…

Ne voulant pas passer à coté d’une des légendes des lettres américaines,je renouvellerais la lecture de ce livre dans quelques temps.

Biographie Ernest Hemingway

Autodidacte, Ernest Hemingway se lance dans le journalisme et intègre bientôt la rédaction du Kansas City Star. En 1917, il s’engage en tant qu’ambulancier sur le front, en Italie. Puis il s’établit à Paris et rencontre la romancière Gertrude Stein. Sous son influence, il opte pour une écriture concise, dépouillée – le fameux ‘style maigre’ d’Hemingway. Les violences vues lors de la guerre parcourent son oeuvre, comme autant de motifs obsessionnels. En 1936, il rejoint les forces républicaines de la guerre d’Espagne, puis migre vers Cuba. Il reçoit le prix Pulitzer pour ‘Le Vieil Homme et la mer’ en 1952, puis le prix Nobel de littérature en 1954. Malade, physiquement diminué, il se suicide en 1961, suivant l’exemple de son père.

Read Full Post »

 

 

 

Read Full Post »

Mes toutes dernières acquisitions : 3 livres de Jane Austen : Orgueil et préjugés , Raison et sentiments et Persuasion.

  Merci à D.  de m’avoir offert Persuasion 😉

 

Read Full Post »

Si…

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;
Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être que penseur ;
Si tu sais être dur, sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral et pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme mon fils !

 

 

Read Full Post »

Older Posts »